P2 « Saïd El Ajjaji nous a crucifié en prolongation »

https://www.liege-and-basketball.be/magazine/2019/10/29/said-el-ajjaji-nous-a-crucifie-en-prolongation/

 

Match à suspens ce weekend en P2A entre Theux et Henri-Chapelle. Les locaux l’emportèrent en prolongation au terme d’un scénario hitchcockien. Reportage.

Privé à nouveau de trois joueurs, les Capellois rentraient bien dans la partie pour compter douze points d’avance. Les Verts s’adaptaient ensuite aux visiteurs et répondaient du tac-au-tac dans le second quart. « Nous conservions alors quelques longueurs d’avance malgré plusieurs manquements et erreurs défensives » commence Fred Ledain. A la pause, le marquoir affichait 26-36.

« Ensuite, ce fut une panne offensive des deux côtés » poursuit l’entraineur Capellois. Les paniers se faisaient rares et Theux en profitait pour grignoter légèrement son retard. « Plaisant jusqu’à alors pour le spectateur neutre, le match perdait en qualité offensive et les observateurs assistaient à de nombreux ratés » reconnait Fred. A la demi-heure, c’était 33-40. « Nous ne parvenions que trop rarement à prendre la défense locale en défaut et nous montrions stériles de loin. Plusieurs fois, nous fûmes sanctionnés par l’horloge des vingt-quatre ou quatorze secondes. Alors que nous résistions comme nous le pouvions depuis le début du deuxième quart-temps, Theux prenait finalement l’avance sur le fil mais ne parvenait pas à conclure. Grâce à quelques tentatives désespérées, nous arrachions la prolongation. »

52 partout, les deux formations bénéficaient de cinq minutes de temps additionnel pour se départager. « Dans la prolongation, les locaux pouvaient compter sur un public très bruyant et sur l’apport de Said El Ajjaji, auteur de sept points en cinq minutes, pour nous crucifier pour le plus grand bonheur des supporters locaux » ajoute Fred. Au final, Theux émergait sur le fil, 63-61.

Un derby comme on les aime

« Même si Theux n’a rentré que douze lancers sur trente-trois tentatives, nous pouvons nourrir quelques regrets à l’issue de ce derby » analyse l’entraineur de Capelle. « Avec seulement cinquante pourcents depuis la ligne de réparation, nous avons abandonné quatorze points qui auraient permis de l’emporter. Mais un derby reste un derby… Passion, amitié, respect et ambiance étaient les maîtres-mots de celui-ci où la pièce aurait pu tomber d’un côté comme de l’autre. »

Une rencontre lors de laquelle Henri-Chapelle a séduit par moments. « Si nous méritons la victoire sur les deux premiers quarts lors desquels nous avons bien respecté les consignes, Theux a très bien su nous faire déjouer lors des deux suivants. Nous avons malheureusement affiché deux visages lors de cette joute » reconnait Fred. « Avec deux défaites consécutives lors de derbies, nous devons désormais nous concentrer sur les prochaines échéances qui s’annoncent difficiles avec la réception de Prayon et le déplacement à Pepinster. Vivement le retour des absents pour continuer notre travail et décrocher au plus vite quelques victoires importantes.«

 

Share